Entretenez la souplesse de vos articulations

Une liste des principaux produits actifs contre l'arthrose et la souplesse articulaire, retrouvés dans un produit phare : Aflexine 27 €

Les plus de ce produit :

- Il y a 90 gélules végétales  fortement dosées (400 mg au lieu de 60 gélules habituellement dosées à 300 mg), - Synergie 100 % naturelles sans excipients et sans colorants, - Huiles essentielles 100 % pures, sauvage, et biologiques, - Jamais d'aluminium, pilulier 100 % en amidon de maïs biodégradable. 

- Il contient aussi des principes actifs très intéressants : 

La chondroïtine

Elle est un constituant essentiel du cartilage et elle est naturellement produite par l'organisme. Elle contribue à la formation et à l'entretien du tissu cartilagineux, dont le rôle est d'assurer la solidité et la souplesse des articulations.

Elle peut soulager les douleurs de l'arthrose et, au-delà de cet effet symptomatique, contribuer à stopper ou ralentir le cours de cette maladie qui se traduit par une dégénérescence des tissus articulaires.

Les viandes riches en cartilage renferment de la chondroïtine. Comme les tissus cartilagineux sont généralement retirés des morceaux de viande que nous consommons, l'apport alimentaire en chondroïtine est habituellement négligeable. Aucun apport nutritionnel recommandé n'a été établi pour cette substance puisqu'on ne la considère pas comme un nutriment essentiel et qu'un organisme en bonne santé devrait normalement produire la chondroïtine dont il a besoin.

 En 2000, les auteurs de deux synthèses (sept études réunissant 373 sujets1 et neuf études réunissant 799 sujets) concluaient à la supériorité de la chondroïtine sur un placebo pour soulager la douleur liée à l'arthrose.1,2 En 2001, une équipe de chercheurs français confirmait ces résultats au cours d'un essai à double insu avec placebo mené auprès de 130 sujets traités durant trois mois, puis suivis durant trois autres mois.3 Notez cependant que la preuve de l'efficacité de la chondroïtine n'est pas aussi étoffée que celle de la glucosamine.

Les résultats de quelques-unes des études cliniques démontrent que la chondroïtine ne fait pas que soulager les symptômes, mais qu'elle protège aussi les articulations contre une dégradation ultérieure du cartilage et qu'elle favoriserait une certaine régénération des tissus cartilagineux.4-7 De plus, deux essais démontrent que l'effet positif de la chondroïtine se maintient durant deux à trois mois après l'arrêt du traitement.3,14 Le mode d'action de la chondroïtine est encore mal connu et fait actuellement l'objet de recherches et d'un certain nombre de spéculations de la part des chercheurs.8 Notez que la plupart des études ont été faites avec des produits brevetés hautement purifiés et que le degré d'absorption des suppléments oraux de chondroïtine est un sujet controversé.

La Glucosamine

La glucosamine est fabriquée par l'organisme à partir du glucose et de la glutamine, un acide aminé. La glucosamine ainsi produite joue un rôle crucial dans le maintien de l'intégrité du cartilage de toutes les articulations. Si, en raison d'une déficience métabolique ou en conséquence du processus de vieillissement, l'organisme ne produit plus de glucosamine en quantité suffisante, les cartilages se mettent à dégénérer et l'arthrose s'installe.

En cas d'arthrose, la supplémentation en glucosamine apporte un soulagement des douleurs articulaires. Au-delà de cet effet, il semble qu'elle puisse stopper ou ralentir la progression de l'arthrose, contrairement aux anti-inflammatoires classiques qui, à long terme, accéléreraient la dégénérescence des articulations. On n'a pas encore élucidé le mécanisme d'action de la glucosamine, mais il se pourrait qu'elle augmente l'action lubrifiante du liquide synovial et ralentisse la dégradation du cartilage.

La glucosamine a fait l'objet de plusieurs méta-analyses et synthèses concluant à son efficacité pour soulager les symptômes de l'arthrose légère à modérée. Les auteurs de la plus récente méta-analyse (avril 2005) ont scruté 20 essais à double insu avec placebo ayant porté en tout sur 2 570 sujets et sont arrivés aux même conclusions.  les effets de la glucosamine étaient semblables à ceux des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) classiques, tout en ayant nettement moins d'effets indésirables.

Elle est très souvent associée à la Chondroitine pour des effets sur les douleurs plus importantes :

Les données de l'ensemble des recherches menées à ce jour indiquent que la glucosamine soulage, au moins légèrement, les symptômes de l'arthrose légère à modérée (douleur, mobilité restreinte).  Notez que la combinaison glucosamine-chondroïtine a donné de bons résultats (meilleurs que ceux du célécoxib) chez les sujets souffrant de douleurs modérées à graves.

Poudre de coquille d'huitre

L’huître est un animal vivant. La coquille qui protège l’animal se forme par une déposition d’éléments minéraux sur une matrice organique sécrétée au niveau du manteau de l’huître. Les coquillent renferment environ 95% de carbonate de calcium. Le carbonate de calcium contient en fait 40% de calcium. Il est de source organique. Le calcium est évidemment essentiel à la solidité des os. Les 5% restant de minéraux sont des oligos éléments : magnésium, potassium, soufre, brome, iode, silicium, phosphore, fluor, lithium, zinc, fer, cuivre, aluminium, manganèse, sodium. Bref, pratiquement tous les composants en oligo de l’eau de mer.

Usage : c'est un reminéralisant général. C'est un apport de minéraux et d'oligos éléments naurel et parfaitement assimilable .

Bambou tabashir

Le bambou est une plante comestible qui fait partie de l’alimentation de l’espèce humaine depuis plusieurs milliers d’années. Il est aussi la principale source alimentaire pour plusieurs espèces de mammifères. Par exemple, le bambou est la principale source alimentaire de l’éléphant d’Inde. L’éléphant d’Inde est plus petit que son cousin africain, mais il est beaucoup plus robuste. Le panda géant de Chine se nourrit presque exclusivement de bambou, et son système osseux est incroyablement fort, en plus d’être très flexible. Ces propriétés uniques ont porté à croire qu’elles étaient associées en quelque sorte à la teneur élevée de silice du bambou.

L’extrait de bambou est la plus riche des sources connues de silice contenant plus de 70% de silice organique. Ceci est plus de 10 fois le niveau retrouvé dans la très largement utilisée prêle des champs (Equisetum) qui contient environ 5 – 7% de silice. L’extrait de Bamboo Sil est préparé à partir de la tige du bambou Tabashir provenant de l’Inde (Bambusa vulgaris).

Selenium sur levure

Le sélénium est un oligo-élément (c'est-à-dire que l'organisme n'en a besoin qu'en très petites quantités) indispensable à l'organisme humain. Il est présent à l'état de traces dans les aliments. On utilise différentes techniques pour en mesurer la teneur dans l'organisme, notamment l'analyse du sang et des cheveux, mais dans plusieurs études épidémiologiques, les chercheurs ont plutôt analysé à cet effet les ongles des sujets, cette méthode étant considérée comme plus fiable pour évaluer l'apport en sélénium à long terme.

Comme la plupart des oligo-éléments, le sélénium joue un rôle clé dans l'ensemble de l'organisme. Sur le plan intracellulaire, il a un effet antioxydant, car il permet à l'organisme de produire la glutathion peroxydase. Cette enzyme travaille de concert avec la vitamine E pour protéger les membranes cellulaires contre l'oxydation provoquée par les radicaux libres. En excès, ces derniers entraînent un vieillissement précoce et contribueraient à l'apparition de certains types de cancer, de maladies cardiovasculaires ainsi qu'à la formation des cataractes. Le sélénium joue également un rôle essentiel dans le fonctionnement du système immunitaire et de la glande thyroïde.

Zinc (pidolate - citrate - gluconate)

Le zinc est un oligo-élément, c'est-à-dire qu'on ne le trouve qu'à l'état de traces dans l'organisme, soit l'équivalent d'environ 2 g en tout et pour tout, dont 65 % sont concentrés dans les muscles et 20 % dans les os. Il est présent dans toutes les cellules, notamment dans les glandes surrénales, la peau, certaines parties du cerveau, le pancréas, les membranes de l'oeil, la prostate et le sperme. Il serait nécessaire à plus d'une centaine de processus enzymatiques vitaux dans l'organisme (des experts les estiment à 300). Il participe à la synthèse de l'ADN, de l'ARN et des protéines, aux processus immunitaires et de guérison des blessures, à la reproduction et à la croissance. Il joue un rôle dans la modulation de l'humeur et dans l'apprentissage, ainsi qu'aux chapitres de la vision, du goût et de l'odorat. Il intervient dans le processus de la coagulation sanguine, dans les fonctions de l'hormone thyroïdienne, ainsi que dans le métabolisme de l'insuline.

Aflexine contient également de la vitamine C sous la forme d'Acérola  pour une meilleure assimilation des  principes actifs

Découvrez ou achetez AFLEXINE